Contactez-nous!



Centre d'action bénévole de Rouyn-Noranda

Une première étape de franchie pour le projet Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux!


5 Septembre 2018

Rouyn-Noranda, le 5 septembre 2018 – C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le Centre de bénévolat de Rouyn-Noranda (CBRN) annonce le lancement du projet Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux avec l’octroi d’un financement de 30 000 $ pour l’embauche d’un travailleur de milieu auprès des aînés. Cette subvention provient du programme Initiative de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV) du Secrétariat des aînés du Québec.

Consistant en la première étape d’une initiative amorcée par des membres de la Table des aînés de Rouyn-Noranda, le CBRN coordonnera la mise en œuvre du projet où un travailleur de milieu interviendra auprès des aînés dans 12 quartiers ruraux de Rouyn‑Noranda. Les aînés en situation de vulnérabilité ou à risque de l'être seront rencontrés. Ainsi, le dépistage, la prévention et la référence et l’accompagnement vers les services seront au cœur de l’intervention qui contribuera à l’identification des besoins et des solutions.

Qu’est-ce que le projet Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux ?

Rendu possible grâce à la concertation de membres de la Table des ainés de Rouyn-Noranda et d’autres partenaires, ce projet rural innovant vise à développer une approche globale pour diminuer l’isolement social des personnes ainées des quartiers ruraux de Rouyn-Noranda, tout en favorisant leur maintien dans leur communauté d’appartenance.

Le vieillissement de la population est un enjeu social qui concerne tous les acteurs de la société. Dans un tel contexte, agir en concertation, selon une approche intersectorielle, est primordial pour l’amélioration des conditions de vie et le bien-être des populations vieillissantes, et particulièrement celles habitant les collectivités rurales. En combinant nos forces et en mutualisant nos ressources, nous pourrons répondre aux défis que cet enjeu soulève dans notre communauté. Un tel projet vise donc, par la concertation, le partenariat, l’entraide et la solidarité, à mobiliser l’ensemble de la communauté pour soutenir le maintien à domicile des aînés et briser l’isolement social. Du même souffle, nous croyons qu’en évitant l’exode des aînés vers le noyau urbain nous pourrons éviter la dévitalisation des collectivités rurales.

Pour y arriver, une telle démarche s’échelonnera sur trois années. Outre la première étape décrite précédemment, la deuxième année sera consacrée à une démarche d’animation citoyenne de type recherche-action participative, en collaboration avec l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. La participation des aînés y sera centrale pour nommer ce qui pose problème dans les quartiers et pour identifier des pistes d’action. Par la suite, des actions adaptées pourront combler des besoins spécifiques. Il va de soi que ce sont l’ensemble des acteurs qui seront appelés à contribuer, à soutenir, et donc à coconstruire le « Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux ».

 

Une première étape de franchie pour le projet Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux!


  Retour