Contactez-nous!



Projet de réseau de vigilance : NOS AÎNÉS, NOS VOISINS.


Le CAB-RN a collaboré avec le module de travail social de l’Université du Québec de l’Abitibi-Témiscamingue dans le cadre des cours d'Intervention sociale auprès des collectivités.

C’est en mars 2018, après plusieurs mois de travail, qu'a pu voir le jour le projet pilote du réseau de voisinage, avec la collaboration de plusieurs acteurs. Ce projet nommé « Nos aînés, nos voisins! » s’appuie sur la collaboration des commerces du quartier du vieux Noranda pour apporter un soutien et une vigilance envers les clientèles aînées du quartier. Le but est de créer un réseau de voisinage afin que tous les aînés du quartier du vieux Noranda se sentent bien et en sécurité, en comptant principalement sur l’implication des commerces. En effet, les personnes âgées isolées n’ont pas tendance à sortir souvent et à demander de l’aide, mais lorsqu’elles ont à sortir, elles vont surtout dans les commerces, comme les pharmacies, les dépanneurs ou les restaurants.

Ainsi, le rôle des commerçants est de créer un contact avec les aînés et de rejoindre ceux qui ont de besoin. Le rôle des commerçants est d’être présent pour aider les personnes âgées qui demandent ou semblent avoir besoin d’aide au meilleur de leurs connaissances et de les diriger, au besoin, vers des ressources susceptibles de les accompagner.

Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de partenaires :

  • Neighbours Regional Association of Rouyn-Noranda
  • Programme SAPA – Centre intégré de santé et de services sociaux de l’A-T
  • Rouyn-Noranda, ville et villages en santé
  • Société Alzheimer Rouyn-Noranda/Témiscamingue
  • Sûreté du Québec
  • Travailleuse de milieu (Parrainage civique de l’A-T)

 

Le CAB-RN poursuit son implication dans le projet en vue d’assurer l’implantation et le maintien du projet. Par cette implication, le Centre réaffirme qu’au-delà de l’assistance individuelle portée aux aînés en situation de vulnérabilités, il y a une panoplie d’actions collectives dans lesquelles impliquent l’ensemble de la société, qui peuvent être mises en œuvre pour briser l’isolement des aînés et surtout, pour permettre une meilleure sensibilité à l’égard des aînés.