Contactez-nous!



Historique


Depuis 1982, le CAB-RN se démarque à titre de prestataire de services destinés aux personnes en perte d’autonomie, mais également auprès de personnes présentant des incapacités physiques, mentales ou intellectuelles.

Au fil du temps, nous avons développé notre expertise en déployant divers services visant à répondre aux besoins présents de la population tels la consultation, la référence, les visites à domicile, le parrainage civique et le répit.

Au cours de la dernière décennie, certains services ont cessé d’être offerts et nous avons orienté notre développement pour répondre à la clientèle aînée dans le but de favoriser leur maintien à domicile, notamment pour les aînés isolés socialement.

Depuis 2012, l’organisme endosse également davantage sa mission en lien avec la promotion et le développement de l’action bénévole par la mise en place d’outils destinés aux citoyens et aux organismes de la communauté.

  • 1982

    Première assemblée d’information et formation d’un comité provisoire

    Madame Yolande Robitaille, responsable des services aux personnes handicapées physique de la Maison Rouyn-Noranda se rend compte que beaucoup de demandes ne sont pas couvertes faute de personnel, de temps ou d’argent. Elle a alors l’idée d’un centre de bénévolat. Une première assemblée d’information a lieu le 21 octobre 1982. De cette réunion, un comité provisoire d’implantation est formé. Il est à ce moment composé de : Madame Johanne Vigneault Cyr, monsieur Jean Guy Savard, monsieur Jean Laperle, madame Réjeanne Trudel, monsieur Steve Bissonnette, madame Céline Lavigne, monsieur Laval Laflamme, madame Cécile Baribeau et madame Yolande Robitaille.

  • 1983

    Première assemblée générale annuelle

    Le 1er février 1983, la directrice de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec vient renseigner la population sur le rôle d’un centre d’action bénévole dans le milieu. De cette rencontre, une vingtaine de bénévoles se joignent au groupe déjà existant. En juin 1983, la première assemblée générale annuelle a lieu et le premier conseil d’administration est élu. En fin d’année, l’organisme compte environ 65 bénévoles, qui ont desservis 164 bénéficiaires et dispensé 843 services pour un total de 2020 heures de services.

  • 1984

    Formations et service de référence

    Afin de bien préparer les futurs bénévoles à leur rôle, diverses formations sont organisées et un service de référence est mis sur pied. Des demandes de subvention sont acheminées pour assurer la continuité des services tel que : le transport et accompagnement (médicaux, épicerie, commissions), le parrainage civique, les petits services (pelletage, lavage, etc.), le gardiennage, l’intégration sociale, les campagnes de levée de fonds et le travail de bureau.

  • 1986

    « Vigilance postale » et concours de dessin

    L’année 1985 est marquée par la promotion de l’action bénévole. Des dépliants publicitaires sont distribués dans les endroits publics et dans les écoles et des encarts publicitaires apparaissent dans les journaux locaux. Une première rencontre du temps des Fêtes est organisée pour remercier les bénévoles et elle reviendra à chaque année par la suite.

  • 1987

    Nouveau logo du Centre

    Pour la Semaine de l’action bénévole du Québec, des macarons sont imprimés avec le nouveau logo du Centre. Ce logo signifie que le bénévole est un rayon de soleil pour le bénéficiaire de service. L’affiliation à la Fédération est acquise ainsi que l’assurance responsabilité des bénévoles. Au cours de l’année, le Centre a recruté 86 nouveaux bénévoles. Un total de 266 actions bénévoles a été réalisé pour 1 188 heures de services.

  • 1988-1989

    Une centaine de bénévoles actifs!

    Les objectifs sont toujours les mêmes, mais le Centre veut maximiser l’action bénévole pour couvrir le plus grand nombre de demandes possibles. Ce sont 46 nouveaux bénévoles qui sont recrutés, sur un total d’une centaine de bénévoles actifs ayant effectué 1 302 actions bénévoles pour un total de 3 938 heures de services.

  • 1991-1992

    Fermeture du point de service de Cadillac

    En novembre 1991, le point de service de Cadillac est malheureusement fermé faute de personne ayant les compétences et l’expérience pour assurer la relève. En février 1992, le Centre compte entre 124 et 150 bénévoles et près de 800 bénéficiaires de service.

  • 1994

    Grand ménage pour les personnes en perte d’autonomie

    En février 1994, le Centre ajoute un nouveau service, celui de grand ménage pour les personnes en perte d’autonomie. Ce service se fera en collaboration avec le CLSC. C’est également au cours de cette année qu’une réorganisation sera faite au sein du personnel en place.

  • 1995

    Prix de « Mérite municipal »

    En avril 1995, la ville de Rouyn-Noranda nous accorde le prix de « Mérite municipal » au Centre et c’est la présidente du conseil d’administration, madame Annette Côté, qui reçoit la plaque honorifique lors d’une cérémonie à Québec.

  • 1998-2000

    Projet de popote roulante

    En avril 1998, le Club de l’âge d’or de Noranda demande de l’aide au Centre pour le transport de leur projet de popote roulante. En septembre 1999, le Club de l’âge d’or se retire complètement du projet et tend le flambeau au Centre. La transition se fait graduellement et elle implique la participation de la RRSSS, du CLSC, du CHRN et du Centre. Une employée est engagée et débute ses fonctions en janvier 2000. Alors que la popote fonctionnait à trois jours par semaine au départ, le Centre augmentera la desserte à 5 jours par semaine au cours des mois suivants l’appropriation de ce projet.

  • 2002

    Projet de répit pour aidant

    En mars 2002, le projet de répit pour aidant est mis sur pied.

  • 2003

    Création d’une permanence

    En mars 2003, il devient évident que pour le bon fonctionnement du Centre, qu’il y a besoin d’une permanence au bureau. Un bureau est prêté par la Maison Rouyn-Noranda, aujourd’hui appelé Centre de réadaptation La Maison.

  • 2007-2008

    25 ans du Centre

    Au cours de l’année 2007-2008, le conseil d’administration du Centre met sur pied un comité spécial pour préparer l’organisation d’un événement visant à souligner les 25 ans du Centre. Cette activité, sous forme d’un 5 à 7, s’est déroulée le samedi 3 mai 2008 au sous-sol de l’Église St-Joseph où plus de 100 personnes étaient présentes.

  • 2012

    Virage administratif et organisationnel

    L’organisme prend un nouveau virage administratif et organisationnel afin de répondre aux besoins du milieu et s’ajuster aux nouveaux défis. L’équipe de travail est renouvelée et de nouvelles orientations sont définies par le conseil d’administration, notamment en lien avec la promotion de l’action bénévole.

  • 2014-2016

    Guichet bénévolat

    Cette période marque une autre étape de l’évolution du Centre. Né d’une volonté des administrateurs, en collaboration avec divers partenaires du milieu social, communautaire et bénévole, dont la Ville de Rouyn-Noranda, le nouveau Guichet bénévolat est mis en place afin de favoriser et soutenir la promotion de l’action bénévole sur le territoire.

  • 2017

    Je Bénévole.ca

    Les services du Guichet bénévolat sont bonifiés avec la mise en place du site Je Bénévole.ca, soit une plateforme de placement en ligne conviviale et accessibles pour les organismes.

  • 2018

    Plan d’action 2018-2021

    L’année 2018 marque le début d’un renouveau pour le Centre. D’abord, après un exercice de planification stratégique, le conseil d’administration adoption le plan d’action 2018-2021. Dans cette foulée, un changement de dénomination sociale est voté par les membres lors de l’AGA. Dorénavant, le nom Centre d’action bénévole de Rouyn-Noranda sera utilisé. C’est également en octobre 2018 que la phase 1 du projet Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux est lancée avec l’implantation d’un projet de travail de milieu

  • 2019

    « Nos aînés, nos voisins »

    Le Centre d’action bénévole de Rouyn-Noranda poursuit ses collaborations dans le milieu en favorisant la concertation et la mobilisation de tous les acteurs. De nombreux projets sont en cours, dont « Nos aînés, nos voisins », un réseau de vigilance dans le quartier vieux Noranda.